SCAN’18

Cette 8e édition du séminaire est placée sous l'égide de l'Association de Recherche sur la Conception Architecturale Numérique (ARCAN).

IMMERSION | EMERSION

SCAN rassemble des chercheurs autour de questionnements portant sur les implications du numérique en conception architecturale. Après avoir abordé les thèmes de l’esquisse numérique (2005), de l’image numérique (2007), des approches environnementales (2009), de l’espace collaboratif (2010), des complexités des modèles de l’architecture numérique (2012), de(s) l’interaction(s) des maquettes numériques (2014), du paramètre de modélisation morphologique au paramètre de spécification constructive (2016), cette 8e édition, organisée par l’UMR AAU à l’école nationale supérieure d’architecture de Nantes, prolonge la réflexion en se donnant pour ambition de traiter de la dynamique immersion-émersion et de ses apports à la conception de projets architecturaux et urbains.

En accord avec les conclusions des précédentes éditions du séminaire, nous convenons que la conception architecturale numérique ne peut se résumer à la seule utilisation d’un ensemble d’outils logiciels et qu’elle transforme fondamentalement le processus de projet. L’injection de la mesure systématique comme celle du paramètre (au sens paramétrique), dans le continuum qui va du modèle à la matérialité, interagit avec l’ensemble des autres dimensions du projet, notamment historiques, culturelles, sociétales, esthétiques et économiques. Le processus de conception bénéficie alors d’apports potentiellement très diversifiés, tant en termes de réactivité et de capacité conversationnelle, que de réplicabilité et de transposabilité, mais aussi de prise en compte des éléments de contexte (l’insertion d’un nouveau bâtiment dans un environnement se doit notamment d’exploiter au mieux les ressources utiles de l’environnement tout en minimisant sa propre empreinte sur l’existant), du comportement énergétique, mécanique et thermique des structures, d’analyse du cycle de vie des composants, de modes d’habiter, etc.

Cette assistance à la conception, véritable levier ubique, multiforme et démultiplicateur, nous donne à voir des facettes et éléments de contexte qui nous étaient auparavant inaccessibles. Il nous immerge aussi — au risque de la submersion — dans le site, dans la maquette, dans les données, dans le projet… débauche de flux enveloppants, perpétuels quémandeurs d’attention.

SCAN’18 propose d’interroger la tension entre immersions multiples et émersion (et la notion d’attention qu’elle peut impliquer), en référence par exemple aux dispositifs numériques ubiques qui permettent au sujet in-situ de disposer conjointement d’un point de vue ex-situ, enveloppant, de réseaux. Cette question, ainsi que toutes celles qu’elle convoque, a de nombreuses implications pour la recherche et la pédagogie qui est conduite dans nos établissements et plus généralement pour la production architecturale et urbaine.

La liste des publication (actes) de la conférence sont consultables sur la page des Actes de la conférence SCAN'18.

Pour plus d'informations, consulter le site de la conférence SCAN'18 - Nantes

SCAN’16

SCAN'16 Toulouse

MÈTRE ET PARAMÈTRE, MESURE ET DÉMESURE DU PROJET
Le Séminaire de Conception Architecturale Numérique (SCAN), devenu un des rendez-vous de la communauté francophone de l’architecture, est une conférence qui rassemble des chercheurs autour de questionnements portant sur les implications du numérique en conception architecturale. Après avoir abordé les thèmes de l’esquisse numérique (2005), de l’image numérique (2007), des approches environnementales (2009), de l’espace collaboratif (2010), des complexités des modèles de l’architecture numérique (2012), de(s) l’interaction(s) des maquettes numériques (2014), cette 7ème édition, organisée par le LRA (Laboratoire de Recherche en Architecture) de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse, prolonge la réflexion engagée depuis une dizaine d’années en se donnant pour thème « Mètre et paramètre, mesure et démesure du projet ».

Les productions de l’architecture numérique (objets architecturaux, outils et méthodes, analyses théoriques, propositions doctrinales) sont complexes à analyser et semblent défier toute tentative de classification de par la richesse et la disparité des études ou réalisations du domaine. Le terme « Architecture numérique » dans son acception pratique semble subsumer des conduites de projet diverses et différentiées dont le seul lien serait l’utilisation, plus ou moins pertinente, des technologies numériques. Dans la conception architecturale, le « numérique » est parfois considéré d’une manière très restrictive comme un outil simple et périphérique, ou, suivant le cas, comme un medium complexe, structurant, et situé au cœur du processus. Il serait sans doute plus réaliste de considérer qu’il dépasse le statut d’outil pour venir instituer, dans le processus de conception, un ensemble de concepts interférant avec les notions d’espace, de culture, de société, d’éthique, d’esthétique (pour n’en citer que quelques unes).

Le séminaire SCAN’16 ambitionne donc d’interroger ce domaine complexe selon deux points de vue : celui du mètre (exemplifié par la notion de BIM dont la littérature ponctuée de normes et de codifications est garante de solutions « mesurées ») ; et celui du paramètre (exacerbé dans le parametricism anglo-saxon qui semble parfois frôler la « démesure » d’un abandon radical de toute référence au savoir traditionnel pour mieux adhérer aux paradigmes logicomathématiques de modélisation tridimensionnelle).

La notion de paramètre est bien entendu présente dans les études et productions du BIM, mais elle semble prendre une autre dimension quand elle est associée au terme « modélisation ». En caricaturant quelque peu, le paramètre du BIM règne sur un ensemble discret d’objets de la construction nommés, répertoriés et quantifiés ; le paramètre de la modélisation géométrique se déploie dans une continuité de formes, parfois insolites, et dont la sémantique reste à définir.

Quels outils, méthodes et concepts pour accompagner le cheminement qui, du paramètre de modélisation morphologique, mène le concepteur au paramètre de spécification constructive ? Quelles implications pour la recherche, la pédagogie et la production architecturale ?

C’est à ces questions, et d’autres soulevées par la problématique de la conception architecturale numérique, que le séminaire SCAN’16 aspire à répondre.

THÈMES DU SÉMINAIRE :
SCAN’16 propose d’aborder la question du mètre et paramètre dans la mesure et démesure du projet sous un angle ouvert et multidisciplinaire.

Les thèmes de l’édition 2016 incluent :

  • Architecture paramétrique : aspects théoriques, méthodologiques et appliqués
  • BIM et morphogénèse architecturale
  • Métriques des usages du BIM
  • Modélisation paramétrique et simulation environnementale
  • Représentation des connaissances, processus bio inspirés, et modélisation géométrique
  • Épistémologie de la conception architecturale numérique

Les thèmes habituels de la communauté scientifique sur la Conception Architecturale Numérique restent ouverts dans l’appel à communication :

  • Représentations numériques en conception
  • Aide à la décision
  • Environnements virtuels et augmentés
  • Environnements numériques et interactifs
  • Représentation et visualisation des espaces
  • Formalisme et langage de modélisation
  • Mesure et évaluation des performances
  • Procédés et méthodes pour la HQE
  • Cycle de vie du bâtiment
  • Gestion des risques et anticipation des systèmes en transformation
  • Gestion de projets de conception
  • Conception et environnement durable
  • Conception géométrique et paramétrique
  • Conception et simulation inverse
  • Modélisation et simulation des ambiances
  • Modélisation des approches holistiques
  • Communication et coopération
  • Expérience pédagogique

La conférence SCAN'16 s'est tenue à Toulouse du 7 au 9 septembre 2016 .

Lieu de la conférence: Amphithéâtre D, Université Toulouse Jean-Jaurès, 5 Allée Antonio Machado, 31000 Toulouse

Pour accéder à la liste et au contenu des publications contenues dans les actes de la conférence, veuillez consulter la page des publications de SCAN'16 - Toulouse.

Pour plus d'informations sur le contenu du programme, veuillez consulter le site dédié "Conférence SCAN'16 Toulouse".

SCAN’14

CRP Henri Tudor

La conférence SCAN réunit les professionnels concepteurs, les chercheurs et les étudiants en architecture, ingénierie, construction ou urbanisme pour échanger leurs points de vue dans une dimension interdisciplinaire. Elle a pour ambition de rassembler les approches professionnelles pratiques, les études et modélisations scientifiques ainsi que les démarches pédagogiques dans une dynamique de partage et d’échange. Continuer la lecture de « SCAN’14 »

SCAN’12

ENSA Paris-La Villette

Les cinquièmes journées ont été organisées par le MAP-MAACC, laboratoire de Modélisations pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de la Conception de l’Ecole Nationale Supérieure de Paris La Villette. Présidé par François Guéna et Caroline Lecourtois, la conférence SCAN’12 a eu lieu les 21 et 22 Juin 2012 à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-la-Villette sur le thème des « complexité(s) des modèles de l’architecture numérique« .

Les journées étaient organisées autour de deux conférenciers invités et 19 communications au cours de cinq sessions « approches de la conception architecturale« , « Méthodes pour le développement d’outils informatiques pour l’architecture« , « Approches de la représentation en architecture« , « Approches critiques des outils et de l’architecture« , « Nouveaux outils informatiques pour l’architecture« .
Continuer la lecture de « SCAN’12 »

SCAN’10

ENSA de Marseille

SCAN’10 Marseille, 9 et 10 décembre 2010
Laboratoire ABC et Equipe INSARTIS

Thèmes abordés

Représentations numériques en conception et aide à la décision
Echanges de données, interfaces
Collaborations en réseau interne et à distance
BIM et conception
Réalité artificielle, réalité virtuelle augmentée et représentations spatiales avancées
Formalismes et langages numériques de modélisation de l’espace habité
Modélisation des approches holistiques
Conception, collaborations et architecture durable,
Vie du bâtiment : conception, réalisation, maintenance
Approches numériques : simulation inverse, systèmes coopératifs

 

Organisation

Farid Améziane (INSARTIS, Marseille, France)
Marc-André Dabat (ABC, Marseille, France)
Didier Dalbera (INSARTIS, Marseille, France)
Isabelle Fasse (ABC, Marseille, France)
Jacques Zoller (ABC, Marseille, France)

SCAN10_appel_1

SCAN’07

Université de Liège

Le Lucid Group recevait les 10 et 11 mai 2007, dans la Salle Académique de l’Université de Liège, les secondes journées SCAN. Présidé par le Professeur Pierre Leclercq, l’événement était organisé en collaboration avec Catherine Deshayes de l’équipe de recherche EVCAU de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, François Guéna du laboratoire ARIAM de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-la-Villette et de Geneviève Martin de l’Université de Bruxelles.

Sur le thème des « Apports de l’image numérique en conception architecturale », ces journées ont rencontré un nouveau succès, rassemblant 115 participants : chercheurs en conception, architectes, concepteurs, ingénieurs, cogniticiens, sémiologues, enseignants et étudiants en architecture. Ils représentaient 22 centres de recherche, instituts et écoles supérieures d’architecture, issus de 8 pays.

18 orateurs se sont succédés au cours de six sessions, apportant leurs contributions sur les thèmes : « épistémologie et cognition de l’image », « images et émergences », « images et outils » et « réflexions pédagogiques sur l’image numérique ». Ils étaient appuyés par les cours magistraux de 3 conférenciers invités renommés : Paul Quintrand, Philippe Boudon et Michel Léglise. Une des présentations a bénéficié des technologies avancées de la salle académique et a été effectuée par visio-conférence en direct de l’Universidade do Vale do Rio dos Sinos du Brésil.

L’édition SCAN 2007 a été rehaussée par la participation de Mme Marie-Dominique Simonet, Ministre la Recherche, de l’Enseignement Supérieur et des Relations internationales, avec une allocution intitulée « Enseignement de l’architecture : nouvelles perspectives ».

Une session-concours a accueilli une sélection de posters proposés par les étudiants architectes de Marseille, Bruxelles, Tournai et Liège. Présidé par Jacques Zoller, le jury a décerné le Prix de la meilleure production au trio Monfort, Marbehant & Klels d’ArGEnCo.

Pour accéder au bilan du séminaire Scan’07 >cliquez ici<

Photos « sous le chapiteau »

Photos « conférences du 10 Mai »

Photos « session posters »

 Photos « séance protocolaire »

Photos « conférence du 11 Mai »

SCAN’05

ENSA Paris-Val de Seine

Les Premières journées SCAN’05 sur le thème du « rôle de l’esquisse architecturale dans le monde numérique » ont eu lieu les 1er et 2 décembre 2005 à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine. Présidé par Catherine Deshayes de l’équipe de recherche EVCAU de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, l’événement était organisé en collaboration avec François Guéna du laboratoire ARIAM de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-la-Villette, Pierre Leclercq du Lucid Group de l’Université de Liège et de Geneviève Martin de l’Université de Bruxelles. Ces journées ont été organisées avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la Direction de l’architecture et du patrimoine, du bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère et de l’Ecole Nationale d’Architecture de Paris Val de Seine.

22 communications sélectionnées sur 35 propositions ont été présentées au cours de sept sessions, apportant leurs contributions sur les thèmes : « émergence du sens et des formes », « cognition et interaction », « assistance à la modélisation », « méthodologies de conception 1 », « sémiotique graphique », « méthodologies de conception 2 » et « processus de conception ».

Elles ont connu un franc succès, rassemblant plus d’une centaine de participants d’horizons diverses : Ecoles nationales supérieures d’architecture françaises [Paris (Belleville, La Villette, Val de Seine), Grenoble, Nantes, Toulouse, Nancy, Lille, Marseille] – Instituts supérieurs d’architecture de Belgique (ISA Lambert Lombart, ISA Victor Horta Bruxelles, ISA Saint Luc Bruxelles) – Universités françaises (IUP de Créteil, UTC de Compiègne, Université de Paris 8, de Limoges) – Universités étrangères (Liège, Louvain, Montréal et Lisbonne) – Institutions de recherches (Institut d’ingénierie informatique, CSTB, CNRS, CNAM, INRIA, ENST, Collège de France).

Le bureau virtuel de conception développé par le LUCID Group ULg a été installé pour l’occasion dans les laboratoires de l’EVCAU par l’équipe du Professeur Pierre Leclercq de l’Université de Liège. 70 personnes ont assisté aux démonstrations et la majorité des personnes présentes ont montré un vif intérêt pour l’esquisse augmentée et son environnement immersif de conception