Présentation

L’Association de Recherche  sur la Conception Architecturale Numérique (ARCAN), créée en 2012 est une association francophone à but scientifique, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Son siège est situé au 16, Avenue des Gobelins, 75005 Paris.

L'objet de cette association est d'entreprendre toute activité apte à développer et promouvoir la communauté scientifique internationale francophone sur l'Architecture numérique à laquelle les chercheurs, les enseignants et les étudiants travaillant sur l'architecture sont associés. La langue de travail de l'association est principalement le français. Cependant elle s'autorise notamment en fonction des lieux de réunions, l'usage d'autres langues.

ARCAN & SCAN

La création de l’Association de Recherche sur la Conception Architecturale Numérique (ARCAN) est étroitement liée aux journées biennales du « Séminaire de Conception Architecturale Numérique » (SCAN) auxquelles sont rattachés aujourd’hui un prix de la meilleure communication décerné par l’Académie de l’Architecture, un prix du meilleur poster décerné par ARCAN, un atelier doctoral en conception et approches numériques et une publication aux PUN-Editions de Lorraine.

C’est à l’issue d’une collaboration franco-belge sur la conception architecturale numérique (programme scientifique Tournesol 2001-2004), d’un groupe de chercheurs formé par Madeleine Arnold, responsable côté français en 2002, Catherine Deshayes, responsable côté français en 2003 et 2004 (EVCAU) et François Guéna (ARIAM), Pierre Leclercq, responsable côté belge de 2002 à 2004 et Florence Discry en 2002 puis par Geneviève Martin en 2003 et 2004 (Lema-Lucid, université de Liège), que les premières journées SCAN ont été lancées en 2005 et ont d’emblée rencontré un franc succès, rassemblant plus d’une centaine de participants. Architectes, ingénieurs, cogniticiens, sémiologues, informaticiens et chercheurs en architecture ont exprimé leur motivation à partager et à débattre de leurs travaux de recherche lors de ces journées. Organisées pour rassembler  la communauté des chercheurs francophones travaillant sur l’architecture numérique (plus principalement les laboratoires du Ministère de la culture et de la communication) et devant un besoin manifesté de se rencontrer et de participer ainsi au dynamisme d’une nouvelle communauté scientifique internationale sur l’Architecture Numérique, les 4 chercheurs (co-organisateurs de SCAN) ont décidé de renouveler périodiquement ces journées, qui sont devenues un des rendez-vous régulier et attendu de la communauté francophone de l’architecture numérique. Soucieux de  préserver le dynamisme de cette communauté et  la diversité des points de vue sur la conception architecturale numérique, le séminaire SCAN est organisé, par un laboratoire de recherche scientifique chaque fois différent.

Pour donner un cadre et un statut à ces réunions régulières,  les quatre personnes à l’origine de cette aventure,  Catherine Deshayes, François Guéna, Pierre Leclercq et Geneviève Martin, ont fondé en juin 2012 l’association francophone à but scientifique, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Association de Recherche sur la Conception Architecturale Numérique (ARCAN) dont le siège social est fixé à Paris, 16 Avenue des Gobelins, 75005 Paris.

 

Le Conseil d’Administration  :
(Accepté à l’unanimité à l’AG du 7 septembre 2016)
- Abdelkader Ben Saci (ENSA de Grenoble)
- Jean-Pierre Goulette (LRA, ENSA de Toulouse)
- Pierre Leclercq (LUCID Group - Université de Liège)
Dont les membres du bureau :
- Catherine Deshayes (Map-Maacc à ENSAPLV, Paris) : Présidente
- François Guéna (Map-Maacc à ENSAPLV, Paris) : Trésorier
- Geneviève Martin (Alice, ULB, Faculté d'Architecture de Bruxelles) : Secrétaire

Objectifs de l'association
  • Rassembler, réunir une large communauté de chercheurs
  • Diffuser et valoriser les connaissances par les journées Scan,  les publications des actes, les notes de lecture, etc.
  • Diffuser les informations (appels à communication,  conférences...)
  • Améliorer les connaissances sur le processus de conception et leurs outils en leur donnant une dimension critique
Pourquoi une association francophone ?

Nous pensons important et utile et de rassembler une communauté francophone, à ce jour inexistante et dispersée dans une large communauté anglophone déjà bien établi sur le sujet.

Par ailleurs, la structuration de pensée étant étroitement liée à une structuration du langage, force est de constater que la spécificité et la richesse terminologique sont souvent simplifiées par la difficulté de traduction. La création de cet espace linguistique permet de rester au plus près de la justesse et du degré de précision des travaux de recherche.

Aussi, cette communauté francophone qui, avec ARCAN et SCAN, commence à se former à l’heure actuelle peut apporter une spécificité et une complémentarité au champ de la Conception Architecturale Numérique.